Smartphones : Huawei compte sur ses employés pour s’imposer

L’engagement des salariés de Huawei participe largement au succès de la société sur le marché des terminaux mobiles, estime Juro Osawa dans les colonnes du Wall Street Journal.

En très peu de temps, Huawei s’est hissé à la troisième place du classement des constructeurs de smartphones. Il talonne ainsi Apple, qu’il pourrait doubler plus rapidement que prévu. Samsung reste toujours le champion du secteur, mais a récemment souffert de l’échec du Galaxy Note 7. Une aubaine pour le constructeur chinois, qui redouble d’efforts pour gagner son pari : devenir le numéro un des smartphones d’ici 5 ans.

 

La firme a un secret pour s’imposer sur le marché : l’engagement sans faille de ses salariés. « Huawei a surpris ses rivaux au cours des cinq dernières années, en doublant son chiffre d’affaires à près de 60 milliards de dollars et en devenant le numéro trois des fabricants de smartphones », constate Juro Osawa, dans une analyse publiée par le Wall Street Jounal.

« Cette croissance explosive est en partie le résultat de la capacité des employés à sacrifier leurs vacances, à renoncer à des heures supplémentaires et, parfois, à risquer leur vie pour promouvoir la cause de l’entreprise. » Cette culture du travail et de l’engagement envers la société a directement été insufflée par Ren Zhengfei, fondateur de Huawei, société qu’il commande toujours à 72 ans.

3e en Chine et 3e dans le monde

Sur le troisième trimestre 2016, les chiffres d’IDC sont sans appel, avec une forte montée de Huawei : +23 % sur un an, 33,6 millions de smartphones vendus et 9,3 % de parts de marché. Dans le même temps, Apple a reculé : -5,3 %, 45,5 millions d’iPhone et 12,5 % de PDM.

En Chine, Huawei est ici aussi numéro trois sur Q3 2016, avec 18 millions de smartphones venus : +5,1 % sur un an et 15,7 % de parts de marché. Le constructeur se trouve ici au coude à coude avec Vivo (19,2 millions de smartphones) et Oppo (20,1 millions). Deux étoiles filantes qui pourraient retomber rapidement en 2017..

Apple menacé, mais pas encore Samsung

Les iPhone d’Apple semblent presque à portée de main du ‘loup affamé’ Huawei (comme l’aime à le désigner son patron). Reste que la firme de Cupertino devrait retrouver de sa superbe pour les fêtes de fin d’année et conserver ainsi une confortable avance sur son concurrent.

Samsung sera plus difficile à battre. Tout dépendra en effet de la capacité du constructeur coréen à faire oublier la débâcle du Galaxy Note 7. Mais aussi de l’engagement des forces vives de la société, qui auront probablement à cœur de contrer la montée de Huawei.

Lors de la présentation du smartphone grand écran Mate 9 à Munich, Richard Yu, le responsable de la branche consumer electronics de Huawei, n’a pas manqué de railler son concurrent : « Pas d’explosions ! » a-t-il promis. Terminal Android 7.0 de 5,9 pouces, le Mate 9 comprend 4 Go de RAM, 64 Go de stockage et une large batterie de 4000 mAh. Il est pourvu d’un double capteur photo signé Leica. Son processeur est un modèle maison, le Kirin 960. Il comprend 4 cœurs ARM Cortex-A72 à 2,4 GHz, assistés de 4 cœurs Cortex-A53 à 1,8 GHz.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s