THE DIVISION

The Division mise sur un monde ouvert en ligne, faisant la part belle à l’exploration et à l’évolution des personnages. Ajoutez à cela un univers chaotique dans un New-York délabré au sein duquel vous jouez un agent spécial de La Division et vous sauriez à quoi vous attendre avec le nouveau Blockbuster des studios Ubisoft.

L’histoire de The Division se situe dans un monde fragile et complexe où s’entremêlent de nombreux systèmes interdépendants que nous utilisons au quotidien. Lorsque l’un d’eux ne répond plus, les autres s’écroulent un par un, créant alors un effet domino capable de paralyser la société en l’espace de quelques jours. En tant qu’agent de La Division, vous êtes chargé de coopérer avec les autres soldats présents afin de rétablir l’ordre et reprendre New-York des mains de factions qui souhaitent prendre le pouvoir. C’est d’ailleurs dans une ville de New-York frappée par une mystérieuse épidémie en plein Black Friday que nos agents spéciaux vont devoir faire la lumière sur ce virus qui a ravagé la Grosse Pomme en moins de cinq jours, mais aussi déjouer une conspiration obscure sur laquelle on ne sait strictement rien pour le moment.

L’esprit d’équipe

The Division vous demande alors de faire preuve de sagacité en vous servant de vos compétences et de vos armes afin de mettre toutes les chances de votre côté pour ne pas vous faire tuer. The Division a été taillé pour le jeu d’équipe, obligeant les joueurs à réfléchir ensemble pour établir des stratégies et ne pas foncer sur le champ de bataille tête baissée. D’ailleurs, il est possible de rentrer et/ou de sortir d’une partie en cours à n’importe quel moment, sans jamais perturber la progression. Puisque le jeu met en avant l’esprit d’équipe, vous pourrez porter secours à un coéquipier en mauvaise posture et même échanger des armes et des munitions. Mais avant d’être lâché dans la nature, vous devrez créer votre propre personnage de la tête au pieds. La couleur de la peau et des yeux, la coupe de cheveux, une paire de lunette ou pas, un bonnet ou une capuche, les choix sont multiples.

untitled-21_236847

Côté armement, le personnage peut transporter jusqu’à trois armes différentes : deux lourdes et une de poing. Leurs principales caractéristiques sont la précision, la stabilité, la portée et la vitesse de rechargement. Le dernier critère n’est vraiment pas à la légère, surtout dans les moments tendus où les balles fusent partout. Deux choses deviennent alors primordiales : viser avec le maximum de précision et ne recharger son arme que lorsque l’on est à l’abri.

567a6fbc1e043tc-the-division-alpha-reward-new-york-shortbows-weapon-skin

Un réalisme époustouflant

En tant que jeu en monde ouvert, The Division permet au joueur de procéder de la façon qu’il souhaite. Il est possible de progresser dans l’histoire sans nécessairement suivre un fil conducteur, ce qui promet alors une durée de vie tout simplement colossale. Graphiquement, The Division est également une réussite avec des environnements qui regorgent de détails en tous genres. La désolation et la décrépitude qui règnent à New-York sont retranscrites de manière incroyable, avec des rues vides et des habitations abandonnées. Le jeu de lumières est lui aussi maîtrisé avec une efficacité redoutable, mais le plus bluffant reste toutes les petites animations qui font la différence. Il suffit de regarder le héros prendre appui sur l’un des composteurs du métro pour comprendre que rien n’a été laissé au hasard. D’ailleurs, les développeurs de Massive Entertainment ont œuvré pour que la ville soit la plus réaliste possible.

1458149610-7365-photo-pc-playstation-4-xbox-one1458149610-1612-photo-pc-playstation-4-xbox-one

« On a pris des milliers de photos de référence, confie Julian Gerighty. En ce qui concerne la direction artistique, il y a une chose dont est particulièrement lier au studio, c’est cette quasi reproduction à l’échelle 1:1 de New-York. C’était absolument essentiel à nos yeux. On a même réalisé des vidéos de sacs poubelles qui flottent dans les arbres, car c’est important pour l’authenticité. Même au niveau du son, on peut entendre les drapeaux claquer. Tout doit être dynamique. »

Vous l’aurez compris, les développeurs de Massive Entertainment ont eu de grosses ambitions sur The Division, qui est le Blockbuster à ne pas manquer en ce début d’année 2016.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s