OLED : La TV du futur

OLED. Voilà un terme que vous avez surement déjà entendu et probablement associé à la qualité ultime d’image et au futur du téléviseur, sans pourtant rien connaître de cette technologie, ou presque. Séance de rattrapage !

C’est un fait, la technologie Oled est sans aucun doute la prochaine grande révolution du secteur de l’électronique grand public avec le remplacement programmé des écrans LCD présents dans les foyers (télévision et tablette) ou dans la poche des consommateurs (smartphone). Les avantages sont en effet nombreux et sensibles comparés à la technologie LCD.

QUELLES DIFFÉRENCES ENTRE LED ET OLED

Tout diffère ! Ces technologies ont beau sonner presque pareil, elles sont totalement différentes. Oled signifie « Organic Light Emitting Diode », soit une définition très proche de LED « Light Emitting Diode », mais elle se réfère au composant carbone semi-conducteur (l’élément « organique ») présent dans chaque diode, qui s’illumine sous l’effet d’un courant électrique. Une dalle Oled émet donc directement sa propre lumière, sans besoin d’un système externe de rétro-éclairage, contrairement aux cellules cristaux liquides d’une dalle LCD. C’est bien là une propriété fondamentale de l’Oled, il s’agit d’une technique auto-émissive. Mais les avantages de cette technologie ne s’arrêtent pas là.

lex-oled

DENSITÉ ABSOLUE DES NOIRS

Le plus visible des atouts de la technologie Oled réside dans sa capacité à afficher un noir absolu à l’écran. Même si les TV LCD ont réalisé d’énormes progrès en la matière avec d’ingénieux perfectionnement des systèmes de rétro-éclairage dits Full LED Local Dimming, ils ne peuvent rivaliser avec l’Oled. Contrairement au procédé LCD qui nécessite en permanence un courant résiduel au niveau de la source lumineuse (tubes CCFL ou diodes LED), même lorsque l’image affichée est sombre, l’Oled permet de couper complètement l’alimentation d’un pixel donné (en fait, ses sous-pixels) en éteignant tout simplement la ou les diodes organiques. On parle pour l’Oled de « noir absolu »et pour le LCD de « noir relatif »

lg_oled-4k_comparaison

 LARGE ANGLE DE VISION

Autre avantage visible au premier coup d’oeil devant une TV Oled, et pas des moindres, un très large angle de vision autorisant une grande liberté de placement des spectateurs. Avec les TV LCD, pour profiter de la meilleure qualité d’image, il faut être placé face à l’écran, au milieu ou presque. À partir d’un écart de 15° à droite ou à gauche de l’axe vertical, les couleurs s’affadissent et le contraste s’amenuise considérablement. Avec une TV Oled, il est tout à fait possible d’être placé hors axe de l’écran sans souffrir de ces désagréments. L’image garde ses couleurs et son contraste, même avec un angle de 45° ou plus.

02BC000007429089-photo-lg-oled-tv-16x9s-11826184x3

TEMPS DE RÉPONSE QUASI NUL

L’Oled surclasse également le LCD au niveau du temps de réponse de la dalle. Cette donnée, dont la définition est parfaitement claire, matérialise le temps nécessaire à un pixel de couleur noir pour passer au blanc, puis de nouveau au noir. Un temps de réponse élevé induit un effet de rémanence (Persistance d’un phénomène même après la disparition de ce qui les a provoqué) : lors de l’affichage de deux images successives, la première interfère sur la deuxième, entraînant un problème de fluidité. Voila pourquoi, avec un écran LCD, il vaut mieux choisir un modèle avec un temps de réponse le plus faible possible, soit quelques millièmes de secondes au maximum.

Avec les dalles Oled, la question ne se pose même plus : l’Oled affiche un temps de réponse de 0,1ms, alors que les meilleures dalles LCD atteignent difficilement 5ms en moyenne ou 2ms en de très rares exceptions.

COULEURS RICHES EN TOUTES CIRCONSTANCES

En termes de couleurs, l’Oled fait également mieux que le LCD. Non pas sur l’espace couleur affichable, notamment le DCI-P3 utilisé au cinéma ou le futur REC2020 capable d’afficher 76% des couleurs visibles par l’oeil humain, mais sur l’homogénéité des teintes quel que soit le niveau de luminosité.

Si un écran LCD peut concurrencer l’Oled et être susceptible de reproduire un gamut DCI-P3 grâce à l’association de nouvelles diodes au phosphore et/ou de nanocristaux (type Quantum Dots), largement plus performants sur le plan colorimétrie, les choses se corsent en revanche dès que la luminosité augmente. Difficile en effet pour la technologie LCD de présence d’une lumière intense. Et l’avènement du HDR compliquera encore la donne. Avec l’Oled, ce problème disparaît totalement, un pixel peut combiner à la fois une forte lumière et une couleur parfaitement dense.

OLED

CONSOMMATION D’ÉNERGIE RÉDUITE

Parmi les avantages de la technologie Oled comparée au LCD, il en est un, amené à revêtir rapidement une importance primordiale : sa consommation réduite. Avec la possibilité d’éteindre individuellement les pixels si besoin, contrairement à un écran LCD où le système de rétro-éclairage doit toujours être allumé même dans le cas d’un écran noir, il est possible de diminuer sensiblement la consommation d’électricité. Une sacré bonne nouvelle pour la planète.

DESIGN INNOVANT ET MINIMALISTE

Dans la lignée de la consommation d’énergie, la technologie Oled permet aussi de réduire l’encombrement des écrans. L’absence de système de rétro-éclairage affine considérablement leur épaisseur et leur poids. De même, l’encadrement de la dalle, déjà largement restreinte au fil des années sur une dalle LCD, est réduit à sa plus simple expression avec l’Oled. L’image affichée sur un écran Oled s’arrête net à l’endroit où la dalle prend fin, à l’image d’un reflet sur un miroir, pour une esthétique minimaliste inconnue jusqu’alors.

QUEL FUTUR POUR L’OLED ?

Si les premiers téléviseurs Oled apparus en magasin en 2013 arboraient un design courbe, les constructeurs prévoient d’aller beaucoup plus loin dans les années à venir avec les écrans souples. Déjà présentés lors des plus grands salons internationaux, les écrans flexibles, capable d’adopter une dalle plane ou courbe selon l’envie du spectateur via la télécommande, sont en fait une première étapes vers l’écran enroulable ou pliable.

Avec l’emploi du polyamide, en lieu et place du classique plastique, une matière chimique souple étirable et quasiment impossible à déchirer, il n’est plus très loin le temps où le consommateur transportera son téléviseur sous le bras, tel un poster enroulé sur lui-même, pour le dérouler et regarder ses programmes favoris, une fois arrivé à bon port.

lgoledwallpaper-800x410

Mais le meilleur reste à venir. En effet, la finesse des dalles Oled et la versatilité de cette technologie permettront sans aucun doute la création d’objets qui restent encore à imaginer. Après la présentation de dalles Oled transparentes destinées essentiellement à des usages professionnels (mais après tout, pourquoi ne pas envisager un tel écran à la fenêtre d’une maison, avec des applications associées comme les prévisions météo ?), LG a dévoilé lors du salon IFA de Berlin début septembre le 1er TV recto verso, avec deux dalles Oled accolées. Effet spectaculaire garanti !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s