CES 2016 – Digitsole Smartshoe : chaussure « intelligente »

Après la semelle chauffante présentée à l’automne, Digitsole va plus loin : la Smartshoe est une chaussure complète, reprenant le système de chauffage et ajoutant divers éléments high-tech — et toujours contrôlée par un smartphone.smartshoe-hands-on-1

Digitsole s’est fait connaître avec les Warm Series, des semelles connectées intégrant un capteur d’activité (avec fonction podomètre) et une résistance chauffante, permettant de sélectionner la température à conserver pour éviter d’avoir froid aux pieds. Au CES, Digitsole présente d’ailleurs les Tracker Series, une version allégée ne conservant que le capteur d’activité, pour un tarif un peu moins salé — 79 €, à comparer aux 149 € demandés pour le premier modèle.smartshoe-hands-on-2

Plus ambitieux, la marque présente au même CES une chaussure connectée complète. Contrairement aux Li Ning Smart, les nouvelles Digitsole Smartshoe ne sont pas des baskets classiques dotées d’un talon échancré pour y glisser un capteur, mais de vraies chaussures connectées intégrant plusieurs éléments actifs.

Elles reprennent évidemment les deux systèmes des semelles Warm Series : compteur de pas (l’application pour iOS ou Android permettant de calculer la dépense énergétique) et chauffage du pied avec thermostat. Digitsole a ajouté un vieux rêve de beaucoup d’utilisateurs avec un système de laçage automatique et, en gadget bonus, une lampe-torche — dont l’intérêt dépendra de la puissance et surtout de l’angle d’éclairage, données non communiquées.

Plus intéressant, l’autonomie de la batterie a été revue pour tenir « plusieurs jours » — contre huit heures pour les semelles —, un système de chargement par induction est proposé, et la chaussure est capable de suivre « l’usure de l’amorti » pour avertir lorsqu’elle arrive en fin de vie.

Digitsole_Smartshoe.jpg

Reste deux points qui laissent dubitatifs. Le premier est le design : extrêmement modernes, voire gratuitement futuristes, les Smartshoe pourraient avoir été dessinées pour Robocop un soir de cuite ou faire partie du costume de la prochaine génération de stormtroopers. Certains apprécieront sans doute, mais un rapide sondage au sein de la rédaction montre une certaine unanimité contre ce mélange extrêmement chargé d’angles et de cercles.

Le second est le tarif : il faudra compter 450 € pour une paire de Smartshoe, le modèle devant être disponible à l’automne 2016. Pour une basket, type de chaussure dont la durée de vie peut être très variable — des sportifs accomplis en viennent généralement à bout en quelques mois —, ce tarif peut être un vrai obstacle. La solution Li Ning, qui permet de ne changer que les chaussures en récupérant le capteur d’activité, est sur ce point plus intéressante — mais elle est évidemment moins sophistiquée…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s